Ok

Mots clés (seuls ou cumulés) : auteur, thème, époque (XVIe...), manuscrit, illustrateur, photographie, relieur, etc.




Tetour

[Révolution Française - Journal pamphlétaire éphémère] - Petit Journal du Palais Royal, ou affiches, annonces et avis divers.

Au Palais Royal, de l'Imprimerie du Caveau, 1789 ; in-8, broché ; N°1, 4, 5, 6 sur les six numéros parus au total (32 ; 19 ; 24 ; 28 pp.).
900 €

Rédigé par Leclerc de Saint-Aubin, ce journal pamphlétaire se situe dans la ligne des publications anti-royalistes, anticléricales, anti-affairistes et anti-opportunistes avec une tendance populiste et même poissarde, le fond reste révolutionnaire ; tout ceci présenté avec beaucoup d'humour, pêle-mêle, on y trouve des annonces : "Terre et Seigneurie de Saint Cloud [...] à vendre ou à concéder pour un certaint temps. Le produit de cet argent est consacré à retirer les diamants précieux mis en gage avant la fuite des conjurés de l'infâme Duchesse de Polignac, l'illustre et méprisable propriétaire de ces bijoux, voulant en aider sa tendre amie sans se montrer. S'adresser à la R(eine) en personne." ; "Grand et superbe emplacement à vendre à la Porte Saint-Antoine [...] appartenant au Poète Beaumarchais, la fuite nécessaire où il se prépare le force à regret à cette vente..." ; "Grande et belle maison, rue Bergère, appartenant à feu lâche et scélérat, Messire de Flesselles [...] au profit des veuves et orphelins laissés par nos défenseurs à la prise de la Bastille." ; "Joli petit appartement tout meublé, à retrocéder, rue des Fossés M. le Prince. S'adresser à Mademoiselle Contat, comédienne du Roi [...] et que le desespoir d'avoir perdu les faveurs d'un frère du Roi..." ; "Charge de faux témoin du Parlement à Rouen, à vendre. S'adresser sur les lieux au sieur de Fontaine..." ; vente de meubles et effets : "Ustensile et batterie de cuisine de l'abbé Maury..." ; "Une précieuse statue de Priape, ornée de son principal ornement, d'une longueur et grosseur plus qu'honnête" ; "Un beau God... de grandeur ordinaire..." ces effets se vendent Hôtel de Ballion ; effets perdus ou trouvés : "il vient d'être trouvé, dans les filets de Saint-Cloud, deux têtes mutilées, qui paraissent avoir séjourné longtemps dans la rivière. On croit que ce sont celles des sieurs de Flesselles et de Delaunay" ; "Une superbe édition de Thérèse philosophe a tombé de la poche du Cardinal de La Rochefoucault..." ; "La raison de M. l'Archevêque de Paris, égarée, avec une liasse de Mandements et Lettres Pastorales. Mille bénédictions à celui qui la rapportera à l'Archevêché" ; "Le Marquis de Villette voudrait remplacer le Mignon qu'il vient de perdre à la suite d'une maladie honteuse..." ; "Hôtel de Ville à Paris, à vendre [...] y établir une hôpital de foux, les occupans actuels ne seraient pas obligés de déménager" ; à vendre : "Un chapeau de cardinal, appartenant à M. de la Rochefoucault, archevêque de Rouen. En effet, a-t-on besoin de chapeau quand on a perdu la tête ?" ; "cinq bâtons de Maréchaux de France, appartenans à M. de Cantades, au Prince de Soubise, à M. de Broglie, à M. de Fitz-Jones et à M. Devaux" ; "La religion, Dieu et les hommes, joués par la culotte, drame en trois actes, sujet fourni par les évêques représentants" ; "changemens de domicile : le marquis de Nesle, de l'Abbaye au Châtelet. Le baron de Bezenval au Châtelet. Quand ils en changent à nouveau pour aller à la Grève, où ils sont impatiemment attendus, le sieur Bachois de Villefort en donnera avis" ; à vendre : "Le panache blanc d'Henri IV, ce signe de ralliement est délaissé depuis long-temps dans les armoires du garde-meuble..." ; "les huit canonicats de l'abbé de Saint-Aulaire, aumonier ordinaire de la Reine" ; "La dame comtesse de Deux Ponts, dame de compagnie de madame Elisabeth a perdu [...] sa réputation" ; "La demoiselle Courtois de l'Opéra a perdu son greluchon. Partout où on trouvera le sieur marquis d'Esparbes..." ; "Un simple particulier a trouvé, dans une seule soirée, la conscience timorée du comte de Mirabeau, la probité de M. Augustin Caron de Beaumarchais, la pudeur de la reine de France. La délicatesse sans tâche de Monsieur, frère du Roi, l'esprit de Louis XVI, qui ne vaut pas celui de Henri IV. Les scupules du curé de Saint-Roch. les vices du marquis de l'Espinesse. Une partie du libertinage du comte d'Artois...". Le N°1 a été un peu rogné, les autres sont à toutes marges, bon état général ; rare.
Référence : 11113
Retour
Livres Modernes Livres Modernes Manuscrits Manuscrits